Un jour de janvier 3024 au musée de l’Olympus Mons, sur Mars.

Les enfants des étoiles

Surfeurs cosmiques,

Crypto alchimistes,

Fondateurs prescients,

Artistes télépathes, 

Composés des particules originelles,

Connectés par delà les plis du temps,

Nous sommes les enfants des étoiles,

Nous sommes l’énergie créatrice de l’univers. 

En 3024, l’humanité s’est pacifiée, a étendu sa présence et la vie sur de multiples planètes.

La science des MetaLiens, en développant la conscience de  l’unité fondamentale des phénomènes, a participé à cette évolution. Elle envisage l’univers comme un immense tissu créatif de causes et de conditions, en perpétuel devenir. De fait elle nous lie à l’évolution des étoiles , les atomes de notre corps-esprit étant  composés de particules qui remontent à l’origine de la matière elle-même. 

Développer ce lien avec le cosmos, c’est aussi se sentir un avec toutes les formes de vie, et bâtir une civilisation plus juste, heureuse et pacifique.

Nécessaire au développement de cette forme de société, la gouvernance décentralisée est devenue une part quotidienne de l’activité citoyenne, à laquelle les enfants sont sensibilisés dès le plus jeune âge. Sur Mars, le musée de L’Olympus Mons se veut le relais de l’histoire de cette nouvelle civilisation, de ses fondateurs, de ses institutions en réseau. Il est aussi un espace d’expression pour un imaginaire de la muséographie. 

Dans cette salle du musée, est présentée une œuvre holographique appelée “Children of the Stars”. Un garçon et une fille sont assis, l’un à côté de l’autre, pour la contempler. 

C’est  d’abord une pure abstraction, qui s’anime peu à peu en une énergie cosmique, et génère des visions d’un passé devenu mythique :

Une communauté  se rassemblant lors du premier symposium de l’Agoram, la gouvernance interplanétaire, dans une cité-node harmonieuse. 

D’autres enfants qui les observent par delà les âges, a travers les MetaLiens. 

Un être cybernétique, lui aussi constitué de l’énergie cosmique, qui s’éveille à la conscience, allégorie de la Super Intelligence, incarnation de nouvelles formes de vie et de créativité. 

Alors les particules créatives deviennent à nouveau une abstraction, une grande toile d’énergie sur laquelle chacun est invité à peindre le devenir de la civilisation. Quelle sera notre contribution à l’histoire du futur ?

Picture of Garance

Garance